Prêt immobilier, comment réduire les intérêts intercalaires ?

Lors d’un prêt immobilier, les demandes d’appels de fonds auprès des banques sont nécessaires pour la réalisation d’un projet. Ces demandes de versement de capital présentent toutefois de lourdes charges comme les intérêts intercalaires. Comment faire pour les réduire ?

A quoi correspondent les intérêts intercalaires lors d’un prêt immobilier ?

On parle d’intérêts intercalaires lorsqu’il s’agit d’un prêt immobilier. Il correspond aux frais demandés par les établissements bancaires dans le cas où l’emprunteur décide de débloquer en plusieurs fois le crédit demandé. Cette somme concerne uniquement les frais du fond reçu entre la date du déblocage et celle du début du remboursement.

Ainsi, les frais sont équivalents à l’intérêt mensuel des fonds débloqués. Pour une première demande de capital de 60000 euros et un taux de 4,8% par exemple, les intérêts intercalaires coûtent 240 euros par mois, soit (60000 x 4,8% x 12). Pour connaître la totalité de la mensualité à payer, il suffit d’ajouter à cette somme le coût mensuel de l’assurance prêt. Par la suite, cette valeur des intérêts intercalaires augmentera en fonction des fonds débloqués.

Comment réduire les intérêts intercalaires

Les intérêts intercalaires présentent des coûts supplémentaires pour les demandeurs de crédits. Cette somme qui s’ajoute à la totalité alourdit dans ce cas le coût du crédit. Celui-ci peut augmenter jusqu’à plus de 10%. A cela s’ajoute un cumule de mensualité non négligeable. Ce qui pourrait entraîner des difficultés financières à celui ayant un autre prêt immobilier en cours.

Ainsi, il existe des solutions pour aider l’emprunteur à réduire ces intérêts supplémentaires. Pour éviter le paiement de ce type de frais, il est possible de demander le découpage des prêts pour ensuite être versé des totalités à chaque appel de fond. Outre, il est également profitable de choisir un crédit amortissable pour chaque déblocage du capital ou bien de faire une demande de différé total à la banque. Ce dernier consiste à ne réaliser aucun versement tant que la mise en place de la totalité du prêt n’est effectuée.

Les commentaires sont fermés